Cours 3ème Mistral

La décolonisation

 

  1. Apparition de mouvements indépendantistes :

Des intellectuels formés dans les métropoles rentrent avec la volonté de faire respecter les droits de l'homme pour leur peuple : Gandhi (avocat formé à Londres) en Inde ou Hô Chi Minh (qui a fait ses études à Paris) au Vietnam.

 

nehru et gandhi

 

Ho chi minh

 

Cette volonté est favorisée après la Seconde guerre mondiale par :

  • Les nations européennes sont affaiblies par la 2nde guerre et par la libération des camps d’extermination.

  • La Charte de l’ONU dont elles sont signataires proclame « le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes ».

  • Les USA et l’URSS soutiennent les mouvements indépendantistes pour affaiblir les Européens.

 

 

A- La décolonisation de l’Asie (1945 à 1954)

 carte décolonisation

  1. L’indépendance par la négociation : le cas de l’Inde

L’indépendance de l’Inde est réclamée par Gandhi, un jeune avocat indien formé en Grande Bretagne. Dans les années 30, avec Nehru son compagnon il lutte avec le Parti du Congrès pour l’indépendance de l’Inde par la désobéissance civile et la non violence. Son mouvement est populaire dans le monde mais il est miné par des tensions entre Hindous et musulmans.

En 1947, lord Mountbatten est chargé de négocier l’indépendance de l’Inde qui est partagée entre l’Union Indienne et le Pakistan musulman. Cette partition se traduit par d’importants mouvements de population.

 https://www.youtube.com/watch?v=VSPhxGBgLvw

 

  1. La décolonisation par la guerre : le cas de l’Indochine

En Indochine, la France refuse l’indépendance du Vietnam proclamé par le communiste Ho Chi Minh dès 1945. Elle mène une guerre jusqu’en 1954 pour conserver sa souveraineté. Après la défaite française à Dien Bien Phu, les accords de Genève donnent l’indépendance aux Etats indochinois : Vietnam, Cambodge, Laos.

 http://www.ina.fr/video/I00019517

 

B- La décolonisation de l’Afrique (1954 à 1965)

  1. La décolonisation par la guerre : le cas de l’Algérie (1954 à 1962)

A la toussaint 1954, lorsque des attentats indépendantistes éclatent en Algérie, 1 million d’Européens vivent dans cette colonie. Pour le gouvernement français, l’Algérie c’est la France et l’armée est envoyée pour maintenir l’ordre contesté par le FLN mais pas de solution possible sans l’accord des pieds noirs (Européens d’Algérie).

Le 13 mai 1958 les pieds noirs prennent d’assaut le gouvernement général ce qui entraîne un retour du général De Gaulle au pouvoir en France. Après des hésitations il ouvre des négociations avec les dirigeants du FLN comme Ben Bellah. Les accords d’Evian de mars 1962 accordent à l’Algérie l’indépendance.

 

  1. La décolonisation du Maghreb et de l’Afrique noire après négociations.

La décolonisation est négociée entre les métropoles et les pays d’Afrique noire pour aboutir en 1960 à l’indépendance des pays d’Afrique noire française.

 

Posté par histoiregeo34 à 16:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


Les nazis et le génocide.

Note aux élèves:

Attention, le sujet ne traite que les années de guerre!

Pour vos devoirs, lorsqu'on vous interroge sur l'Allemagne nazie avant 1940, ne commencez pas à dire qu'Hitler a voulu tuer tous les juifs. Il vous faut décrire sa politique antisémite en Allemagne.

Il n'en est pas de même à partir de 1940!

 

1- La formation des ghettos:

Dès 1940, les Nazis qui occupent la Pologne regroupent les juifs dans des quartiers fermés (il sont entourés de palissades) qu'on nomme des ghettos. On en trouve dans les principales villes polonaises (Lublin, Lodz, Varsovie, Cracovie...). Sans contact avec le reste des villes, les juifs y vivent dans une misère extrême (malnutrition, problème de chauffage...). Vous pouvez regarder cette vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=Qium1Qify70

construction mur Ghetto Varsovie

 

 

2- Les massacres au fusil:

En 1941, les nazis organisent des assassinats de masse, des juifs sont fusillés par des groupes de nazis que l'on appelle les Einsatzgruppen. Mais ces massacres à coups de fusils sont coûteux en munitions et créent de l'indignation parmi les soldats.

einsatzgruppen

 

3- Les camps d'extermination:

Le 20 janvier 1942, se tient dans la banlieue de Berlin, à Wannsee, une réunion de 15 hauts responsables nazis sous la présidence du chef des services secret allemand, Reinhard Heydrich. Il est alors décidé de mettre en place une "solution finale" au problème juif en Europe:

- les juifs en capacité de travailler devront être exploités dans des camps de travail forcé,

- les juifs en incapacité de travailler devront être purement en simplement éliminés.

Des camps de concentration sont aménagés pour réaliser cette politique mortifère: Tréblinka, Maïdanek, Sobibor, Belzec et Auschwitz en Pologne (à l'époque intégrée au Reich).

Carte localisation des camps d'extermination

(carte wikipédia)

 

Les camps fonctionnent tous sur le même modèle: les plus faibles (femmes, enfants, personnes agées) sont envoyés vers les chambres à gaz (elles fonctionnent avec des gaz d'échappement ou du Zyklon B), les plus robustes doivent travailler pour les Nazis jusqu'à épuisement.

Les corps des juifs gazés étaient dans un premier temps jetés dans d'immenses fosses, mais leur nombre était si important qu'ils furent brulés par la suite.

Au final, même si les Nazis ont détruit des camps (ils construisaient des fermes à la place) et brulé une grande partie de leurs archives pour masquer leur ignominie, les historiens estiment que:

- 1 100 000 juifs périrent à Auschwitz

- entre 750 000 et 1 200 000 à Tréblinka

- 78 000 à Majdanek

- 153 000 à Chelmno

- entre 200 000 et 250 000 à Sobibor

- entre 430 000 et 450 000 à Belzec

 

Au total ce sont plus de 6 millions de juifs qui furent massacrés!

Posté par histoiregeo34 à 16:52 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

La Vème République: les années De Gaulle (après une IVème République catastrophique?)

Une vidéo pour commencer!

 

Pourquoi De Gaulle demande-t-il aux Français d'approuver une nouvelle constitution en 1958 (une douzaine d'année après l'acceptation de la constitution de la IVème République)?

 

Il faut se plonger dans le contexte historique de l'époque (et oui encore!).

Je vous rappelle que nous sommes dans une période marquée (c'est ce qui importe ici) par la décolonisation et en particulier la tournure violente de celle de l'Algérie.

Depuis le bombardement par l'aviation française du village tunisien de Sakiet Sidi Youssef qui abritait des indépendantistes du FLN, la majorité parlementaire de la gauche se divise ce qui provoque une très grande instabilité ministérielle. Il semble impossible de former un gouvernement stable.

A Alger, un coup d'Etat offre la maitise du département à des généraux qui veulent un pouvoir fort à Paris pour soutenir leur action. Ils ont le soutien des français d'Algérie.

C'est dans ce contexte que le général De Gaulle accepte de revenir au pouvoir à la condition qu'il ait pour mission de certes rétablir l'ordre en Algérie mais aussi de rédiger une nouvelle constitution qui assurera à la France un pouvoir exécutif fort et un plus grande stabilité ministérielle.

C'est cette constitution que De Gaulle demande aux Français d'approuver par référendum.

Referendum de 1958

Elle sera acceptée par 80% des électeurs. C'est cette constitution que nous étudions en Education civique.

institutions-republique-francaise

 

 

La IVème République, une catastrophe?

On résume souvent la période de la IVéme République comme celle d'une instabilité ministérielle incroyabe du fait d'un pouvoir législatif "trop important".

4eme république

Si on fait le bilan de "son oeuvre", c'est loin d'être une catastrophe!

Elle a su assurer la reconstruction du pays (financée en grande partie par le plan Marshall)

reconstruction

et la modernisation des usines et même des exploitations agricoles (il fallait bien nourrir les Français...) en mettant un système de planification des objectifs de production (c'est l'oeuvre de Jean Monnet) et en nationalisant les "outils" nécessaires à cette reconstruction (banques, productions d'électricité, de gaz et de charbon.

On lance les forages pétroliers dans le Sahara, on lance les recherches pour développer un armement nucléaire...

C'est Ambroise Croizat qui va organiser la Sécurité Sociale et la généraliser à tous les Français.

Sécurité Sociale

En 1948 (dans le contexte de la guerre froide) la France rejoint l'alliance militaire formée autour des Etats Unis: l'Otan.

En 1949, la France impulse la création d'une Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier avec la RFA (Allemagne de l'ouest), l'Italie, la Belgique, le Luxembourg et les Pays bas. La réussite de cette CECA poussera les 6 Etats à signer en 1957 le traité de Rome qui est l'acte fondateur de la Communauté Economique Européenne (CEE) qui est "l'ancêtre" de l'Union Européenne que vous connaissez.

Les Français se sont vusaccorder une 3ème semaine de congés payés en 1956.

C'est une catastrophe pour la politique coloniale?

Puisque la IVème République n'a pu conserver lsouveraineté française en Indochine et n'a pu réglé le problème algérien c'est forcément une catastrophe! Pas sur à y regarder de plus près:

Après un conflit de plussieurs années, Pierre Mendès France

Pierre Mendes France

parvient à trouver un accord pour l'indépendance de l'Indochine, les accords de Genève (indépendance du Camborge, du Laos et division temporaire du Viet Nam).

En Tunisie et au Maroc, l'indépendance est accordée à la suite de négociations en 1957. (attention, la vidéo sur la Tunisie est longue!)

En Afrique noire,  le ministre des colonies Gaston Defferre organise des gouvernements où se cotoient des Européens et des indigènes ce qui va permettre la formation politique d'une élite locale et prépare pacifiquement l'indépendance des pays africains.

Par contre, en Algérie, la situation est plus délicate à gérer du fait de nombre important (1 million) de Français d'Algérie. Si la fermeté a été la première réponse aux actes terroristes des indépendantistes avec l'envoi des appelés du contingent, les députés se sont progressivement partagés entre ceux qui voulaient continuer la guerre et ceux qui étaient prêts à discuter avec le FLN.

Le bombardement de Sakiet Sidi Youssef et ses conséquences internationales catastrophiques ont exacerbé l'instabilité ministérielle d'autant que le scrutin proportionnel aux élections ne permettait pas de dégager une majorité stable à l'Assemblée nationale!

 

 De Gaulle au pouvoir.

De Gaulle va apporter une nouvelle dimension  à la fonction de prrésident de la République (celle que nous connaissons aujourd'hui): dès 1962, le président (suite à une modification de la Constitution) est élu au suffrage universel (comme c'est le cas encore aujourd'hui). Il multiplie les voyages en province (il aime les bains de foule, ca rend bien à la télé!) et les passages à la télévision qui fait son apparition dans les foyers français (tient, encore un qui utilise un nouveau mode de communication pour améliorer son image!).

Une petite vidéo pour que vous ayez une idée de ce qu'étaient ces allocutions: De Gaulle en 1962. Si vous en avez le temps, vous pouvez naviguer entre les différentes vidéos proposées par l'INA, vous aurez ainsi le loisir d'observer comment la façon de voir change en fonction des événements...

Il multiplie les voyages à l'étranger pour affirmer la position de la France comme une grande puissance. Il installe ainsi le rôle du président de la République tel qu'il est aujourd'hui: le représentant de la nation dans le monde.

De Gaulle en URSS

De Gaulle et Kennedy

 

Il reconnait officiellement la Chine Populaire qu n'est pas reconnu par les USA depuis la prise du pouvoir par les Communistes de Mao Zetoung en 1949.

De Gaulle reconnait la Chine Populaire

La France étant devenue une puissance nucéaire après le premier essai de sa bombe atomique dans le Sahara en 1960, De Gaulle décide de retirer partiellement la France de l'OTAN afin qu'elle retrouve un peu d'autonomie militaire.

Les "années De Gaulle" se terminent en 1969 lorsqu'un référendum qu'il a voulu sur la réforme du sénat n'est pas approuvé par les Français. Il décide alors de démissionner de ses fonctions estimant qu'il n'avait plus la confiance des Français.

De Gaulle part en 1969

Il reste le président des années 60, ces années de l'entrée massive de la France dans la société de consommation, de la croissance économique soutenue qui a permis aux ménages d'améliorer leurs conditions de vie (logements, biens matériels...). Il est aussi le président qui en mai 68a vu la jeunesse se révolter contre une société traditionnelle qu'il représentait et soutenait.

Mai 68

mai 68 affiches

Cette France qui a vécu deux guerres avec leurs deuils et leurs privations, la "grandeur" puis la "décadence" coloniale et qui n'est plus en phase avec des jeunes qui eux n'en avait rien connu et qui aspiraient à sortir des traditions.

Le régime de Vichy puis le retour de la République.

En juin 1940, alors que les troupes allemandes sont à Paris, le gouvernement et le parlement, réfugiés à Bordeaux, se posent la question suivante :

On continue à se battre ou pas ?

Derrière le Maréchal Pétain, certains réclament un armistice. 

D’autres, comme De Gaulle souhaitent poursuivre le combat.

Comme vous le savez (voir les leçons sur la Seconde guerre mondiale) ce sont les partisans du Maréchal Pétain qui vont obtenir gain de cause.

D’après le document suivant, quel type de régime se met-il alors en place ?

"Nous, maréchal de France, chef de l’Etat français, décrétons :

Art.1 :

1-    Le chef de l’Etat français a la plénitude du pouvoir gouvernemental, il nomme et révoque les ministres qui ne sont responsables que devant lui.

2-    Il exerce le pouvoir législatif jusqu’à la formation de nouvelles Assemblées, et après cette formation, en cas de tension extérieure ou de crise intérieure grave, sur sa seule décision.

3-    Il promulgue les lois et assure leur exécution."

Art.2 : Sont abrogées toutes les dispositions des lois constitutionnelles de 1875.

Acte constitutionnel n°2 du 11 juillet 1940 fixant les pouvoirs du chef de l’Etat français.

 

Devant qui sont responsables les ministres dans une démocratie ?

Comme nous l'avons vu en Education Civique, le gouvernement est responsable devant le président mais aussi devant l'Assemblée Nationale (le Premier Ministre doit faire un discours de politique générale accepté par l'Assemblée et peut être obligé de mettre fin à ses fonctionspar l'adoption d'une motion de censure).

Qui exerce le pouvoir législatif ? Peut-on définir une tension extérieure ? Une crise intérieure grave ?

C'est le chef de l'Etat, Philippe Pétain, qui exerce le pouvoir législatif avant l'élection d'une nouvelle assemblée (il ne faut pas oublier que dans une période aussi trouble que les premiers mois de l'occupation, les élections sont difficiles à mettre en place). Il est bien difficile de définir les "tensions extérieures" et les "crise intérieures graves", ce qui signifie que Pétain peut garder le pouvoir législatif à son bon vouloir! De fait, le Parlement n'a pas siégé durant l'occupation et donc le pouvoir législatif a toujours été entre les mains de Philippe Pétain.

A partir de ces réponses, comment définir le nouveau régime né en 1940 ?

Le maréchal Pétain a mis en place une dictature ou en tout cas un pouvoir exécutif tout puissant. l'appellation "République Française" a été remplacée par l'Etat Fançais.

 

carte STO

rafle du 20 aout 1941

A partir de ces deux documents, comment définir la politique du gouvernement de Pétain qui s’est installé à Vichy durant la guerre ?

 Ces deux documents permettent d'illustrer la collaboration avec l'Allemagne nazie pour le premier (collaboration économique puisque le STO obligeait de jeunes Français à partir travailler en Allemagne dans l'industrie) et l'antisémitisme du régime (les lois d'octobre 1940 interdisant l'exercice de certains métiers aux juifs seront suivies par des rafles dont la plus importante fut celle du Vel d'Hiv en juillet 1942, rappelez vous "Elle s'appelait Sarah").

Pour finir, une vidéo un peu longue mais qui mérite d'être vue...

http://www.youtube.com/watch?v=wWMnQbqWY60

 

Et ceux qui n'acceptent pas l'Etat Français?

 

Ce texte nous en dit long sur ceux qui n'acceptent pas l'Etat Français. Il a été rédigé par Jean Moulin (alias Rex à l'époque) le 4 juin 1943. Il s'agit d'un rapport adressé à un résistant basé à Londres et donc proche du général De Gaulle.

Je vous rappelle que le 27 mai 1943 (quelques jours à peine avant la rédaction de ce texte) s'est tenue à Paris (48 rue du Four) la première réunion du Conseil National de la Résistance sous la présidence de Jean Moulin.

jean-moulin

"Ce n'est pas sans difficultés que je suis parvenu à constituer le Conseil national de la Résistance. J'ai eu à vaincre l'hostilité de certains mouvements de la zone nord qui refusaient une collaboration quelconque avec les anciens partis. Je passe sur les difficultés d'organiser une réunion de 17 membres recherchés par la police et la Gestapo. Je leur ai rappelé les buts de la France combattante tels que les avait définis son chef, le général De Gaulle:

1- Faire la guerre

2- Rendre la parole au peuple français

3- Rétablir les libertés républicaines dans un Etat où la justice sociale ne sera point exclue et qui aura le sens de la grandeur."

 

Commençons par le général De Gaulle.

Je vous rappelle qu'il a quitté la France dès juin 1940 et qu'il a lancé son appel à la résistance (très peu entendu) dès le 18 juin sur les ondes de la BBC.

Il se présente comme le chef de la France Libre, mais qu'elle est sa légitimité?

Il n'a été élu par personne et n'a d'autre légitimité que celle qu'on veut bien lui accorder. Il a la soutien de CCHurchil le Premier Ministre britannique et du gouverneur de l'AEF, mais les Américains ne lui accordent pas de légitimité 'avant 1944) et les Français de l'AOF le repoussent militairement en septembre 1940.

Cela va être un des objectif fixé à Jean Moulin que de faire reconnaitre De Gaulle comme le chef de la France combattante par les différents groupes de résistants dont le texte nous apprend qu'il comptent des membres de partis politiques (mais aussi des syndicats) et des groupes qui ne sont pas du tout politisés.

A Londres pourtant, De Gaulle se conduit en véritable chef d'Etat en passant en revue les Forces Françaises Libres qui comptent quelques miliers d'hommes.

De Gaulle passe en revue les FFL à Londres (juillet 1940)Il faut attendre juin 1944, pour que la légitimité de De Gaulle soit véritable. Il prend en effet la tête du Gouvernement Provisoire de la République Française (GPRF) qui siège à Alger (n'oubiez pas que l'Algerie, libérée par les Américains était un département français). Ce gouvernement n'aurait pu se constituer sans le travail de Jean Moulin pour faire reconnaitre De Gaulle comme le chef de la France combattante par les partis politiques qui résistaient.

L'Etat Français de Pétain perd alors toute légitimité internationale (mis à part la reconnaissance par l'Allemagne nazie)..

 

Le retour de la République!

Eections municipales d'avril 1945

Municipales d'avril 1945

Les élections municipales de 1945 marquent le retour des élections en France. Pour la première fois, les femmes ont le droit de vote!
Suivant le programme du CNR (rappelez vous, nous l'avons vu en groupe), le GPRF va mettre en place la nationalisation (rachat par l'Etat) des entreprises nécessaires à la reconstruction: charbon, gaz,électricité, banques... et des lois sociales (création de la sécurité sociale par exemple).
Mais il faut doter la France d'une constitution et deux visions s'opposent; celle du général De Gaulle qui souhaite un pouvoir exécutif fort et celles de la gauche qui veut un pouvoir législatif fort.
Pour les plus curieux, voici un lien pour comprendre son préambule (ce qu'il y a avant les articles et qui fixe l'orientation des articles): http://triplette38scpo.forumgratuit.org/t33-fiche-technique-le-preambule-de-la-constitution-de-1946
En tout cas la République était ressucitée comme le montre cette affiche!

La libération, 1944

La France des années 30.

lepop

Présenter ce document:

Quel type de texte et qui l’a écrit?

C’est la Une d'un journal du 7 février 1934. C'est le journal de la SFIO (l’ancien nom du Parti Socialiste), « Le Populaire ».

Que raconte-t-il ?

Il parle d’une tentative de renversement par la force de la république et du régime parlementaire qui a eu lieu la veille. Le titre donne une interprétation d'un événement qui s'est déroulé la veille.

A qui s’adresse ce texte ?

Tout le monde peut lire cet article mais c’est un journal surtout lu par les socialistes.

 

 

Contexte historique en relation avec le texte :

1934, c’est quelques mois à peine après la disparition de la démocratie en Allemagne après la politique nazie.

C'est pour la france une période de crise économique avec un chômage massif (comme en Allemagne), et d'une certaine méfiance envers les hommes politiques (un scandale politico financier vient de secouer le pays: l'affaire stavisky).

Dans ce contexte, des associations d'extrême droite: les Ligues (ce sont des groupes comme l'Action Française qui sont pour le retour de la monarchie et dont certaines sont proches des idées fascistes) manifestent durant le mois de janvier et appellent à une grande manifestation en fin de journée, le 6 février 1934 aux abords de l'Assemblée nationale avec un slogan: "A bas les voleurs!";

Cette manifestation se termine en affrontement avec les forces de l'ordre aux abords de l'Assemblée.

http://www.youtube.com/watch?v=L9B6PEDkC1Q

Ce sont ces débordements (qui font des morts) qui laissent à penser aux journalistes du journal qu'il s'est agit d'une tentativve de coup d'Etat.

Pour l'Action Française, l'analyse de la manifestation du 6 février est toute autre:

action

 

Face à la crainte que notre pays ne tombe aux mains de fascistes (comme c'est le cas en Italie et en Allemagne), les partis de gauche et la CGT décident d'unir leurs forces en vue des élections législatives de 1936. Ils forment une alliance politique: le Front Populaire (il ne faut pas oublier que c'est la désunion des partis démocratiques qui a permis l'accession des nazis au pouvoir en Allemagne).

http://www.dailymotion.com/video/xfvjw_1934-1936-le-front-populaire_news#.UZCP70rDtak

 

Le programme du Front Populaire est assez vague pour que le plus grand nombre des électuers s'y retrouve:

Front populaireAu lendemain des élections, le journal du Parti Communiste célèbre la victoire du Front Populaire

L'Humanité 36et les leaders de chacune des composante de l'union célèbrent cette victoire.

Victoire du FP

 

Pourtant, Léon Blum qui devient Président du Conseil (Premier Ministre) ne dispose en réalité que d'une majarité relative à l'Assemblée:

Front_populaire-chambre_des_députés

Problème : après la victoire du Front Populaire les ouvriers se mettent spontanément en grève et occupent leurs usines.

greve 26

Comment leur faire reprendre le travail ?

Léon Blum convoque à Matignon des représentants des patrons et des ouvriers (principalement les dirigeants de la Confédération Générale du Travail).

Dans la nuit du 6 au 7 juin 1936, les patrons qui craignent une révolution communiste accordent des augmentations très importantes de salaire (7 à 15%), réduisent la durée hebdomadaire du travail à 40H, reconnaissent les syndicats au sein de leurs entreprises. Ce sont les accords Matignon.

http://www.ina.fr/video/I04321447

Les ouvriers reprennent le travail à la demande du Parti Communiste.

Dans le même mois, le parlement vote la mise en place des 15 jours de congés payés.

 

Résultats :

-      Les augmentations de salaire sont annulées par l’augmentation des prix (inflation).

-      Les « week-end » et les congés payés vont modifier les habitudes des Français : on part en week-end en périphérie des villes, on peut passer quelques jours d’été à la mer.

 

Problèmes : En Espagne, l’armée renverse le « Frente Popular » avec le soutien d’Hitler. Léon Blum refuse d’aider officiellement les républicains espagnols. Les communistes refusent alors de soutenir Blum au parlement et ce dernier doit démissionner.


Education civique: le pouvoir exécutif.

Le pouvoir exécutif.

 

C'est le pouvoir donné à une ou plusieurs personnes de gérer la politique courante de l'État et de contrôler l'application de la loi élaborée par le pouvoir législatif.

 

- il dirige la force publique (police notamment) ;

- il dirige la force militaire;intervention au Mali

- il dirige l'administration (services publics) ;

- il dirige la diplomatie, négocie les traités ;

- il nomme les fonctionnaires ;

- il édicte des règlements.

En France le pouvoir exécutif est partagé entre le Président de la République

F Hollandehttp://www.elysee.fr/

et le Premier Ministre(chef du gouvernement)

Jean-Marc-Ayrault-premier-ministre-2012

http://www.gouvernement.fr/premier-ministre

cependant, le Président a une prédominance car il est élu au suffrage universel (c'est le seul personnage de l'Etat qui est élu par l'ensemble des citoyens français) et il nomme et révoque le Premier Ministre qui va partager avec lui le pouvoir exécutif .

Le Président détient le pouvoir de dissolution de l'Assemblée nationale. Il peut mettre fin au pouvoir législatif de tous les députés et entrainer alors de nouvelles élections. Par contre, le Parlement ne peut rien contre le Président.

Le Président peut transmettre sur certaines questions (comme les traités internationaux ou les modifications constitutionnelles) le pouvoir législatif aux citoyens avec le référendum.

Le Président est élu pour 5 ans et réside au palais de l'Elysée.

vue-palais-elysee

Le Premier Ministre, qui réside à Matignon

Matignon

, est nommé par le Président, il doit être accepté par l'Assemblée Nationale à la suite de son discours de politique générale qui est suivi d'un vote de confiance des députés.

http://www.20minutes.fr/politique/965089-grand-oral-jean-marc-ayrault-quoi-ca-sert-discours-politique-generale

 

Posté par histoiregeo34 à 07:55 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Education civique: le pouvoir législatif

Les citoyens possèdent en France le pouvoir législatif, c'est à dire le pouvoir de faire les Lois: ils élisent leurs représentants qui  siégent au Parlement et qui discutent puis votent les lois.

Le Parlement est composé de deux assemblées : l’Assemblée nationale

hemicycle Assemblée Nationale

et le Sénat.

Sénat

 

Les 577 députés qui siègent à l’Assemblée nationale sont élus au suffrage universel pour 5 ans.

Les 348 sénateurs sont élus par des « grands électeurs » pour 6 ans, et ils sont renouvelés par moitié.

http://www.senat.fr/role/senate.html

Pour qu’une loi soit adoptée par le Parlement, il faut qu’elle ait été votée dans les mêmes termes (exactement les mêmes mots) par les deux assemblées (Assemblée nationale et Sénat).

Il arrive que des lois fassent des navettes entre les deux assemblées en cas de désaccord avant de trouver sa version définitive. Si un accord n’est pas trouvé entre les deux assemblées, c’est la version de l’Assemblée nationale (élue au suffrage universel) qui est adoptée.

http://www.assemblee-nationale.fr/juniors/schema.asp

Avant d’être promulguée par le Président de la République et publiée au Journal Officiel de la République pour qu’elle s’applique, la loi peut être étudiée par le Conseil Constitutionnel qui vérifie sa conformité avec la constitution (nous avons déjà vu ça en classe).

 

carte_circo_2011

Un député parmi les 577 :

Patrick Vignal : http://www.patrickvignal.fr/

 député de la circonscription de Lunel.


4 sénateurs dans l'Hérault http://www.senat.fr/elus.html sur 348.

Posté par histoiregeo34 à 07:22 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

la région Languedoc Roussillon

 

 

  1. Une région de passage.

     

    via domitia

    autouroute A9

     

Une région de passage avec une plaine littorale

relief France

entre la vallée du Rhône et l’Espagne ou le sud ouest : flux touristiques dans les années 60 déjà observés, flux de marchandises entre l’Espagne et l’Europe du nord (surtout pour les fruits et légumes aujourd’hui…). C’est une voie ancienne (via Domitia à l’époque Romaine) qui s’est renforcée aujourd’hui : RN 113, autoroute A9, ligne de chemin de fer.

C’est depuis une trentaine d’années une région où on s’installe, avec une forte croissance de la population.

croissance population Languedoc

 

  1. Comment cette région viticole dans les années 1950 est-elle devenue aussi attractive ?

    IBM 1965

En 1965, l’entreprise IBM installe à Montpellier un centre de production qui emploie 3000 personnes (fabrication de gros ordinateurs) et fait travailler de très nombreux sous-traitants (des entreprises qui fabriquent des pièces pour les ordinateurs ou qui les transportent). Cette implantation, suivie par celle de DELL, va dynamiser la région (des jeunes trouvent du travail et restent, d’autres viennent s’installer…) et imposer des aménagements qui vont eux-mêmes engendrer du dynamisme économique (aménagement de l’aéroport de Montpellier par exemple).

Aéroport Montpellier

Dans le même temps, les travaux pour l’aménagement du littoral (voir leçon sur l’aménagement de la Grande Motte) vont se lancer.

 

La métropole régionale, Montpellier, voit aussi son activité hospitalière et universitaire se lancer.

La ville accueille de la population (construction de La Paillade) qui vient des campagnes autour mais aussi en grande partie du Maghreb (arrivée des pieds noirs et de travailleurs immigrés).

construction la paillade

Dans les années 90, l’arrivée massive de retraités, attirés par un climat favorable, va renforcer le dynamisme démographique de Montpellier et sa périphérie.

Les communes périurbaines, dépeuplées dans les années 1960, connaissent une forte croissance de leur population dans les années 1980 (selon le modèle américain de la petite maison avec un petit jardin). Aujourd’hui on parle pour Montpellier d’une aire urbaine.

 

 

 

 

  1. Comment gérer cette croissance de la population ? L’exemple de la métropole Montpelliéraine

Une extension de la ville de Montpellier vers le sud avec l'endiguement du Lez (pour éviter ses crues dévastatrices) qui permet la construction du quartier d’Antigone sur la rive droite et aujourd’hui l’extension de la ville sur la rive gauche du fleuve.

Depuis une quinzaine d’années, la question des transports et du stationnement dans l’aire urbaine est posée, des aménagements sont réalisés : centre ville piéton avec tunnel sous la comédie, parkings sous terrains, construction de rocades

tracé du LIEN

, d’un réseau de tram avec des parkings extérieurs à la ville (P+Tram)

P+TRAM-actu-bandeau

et le projet de TER plus régulier entre Montpellier et les villes de son aire urbaine.

La construction d’une voie de contournement de la ville : le LIEN au nord, le déplacement de l’autoroute au sud pour transformer l’autoroute actuelle en voie de contournement sud.

La future autoroute A9 dévoilée (Montpellier)

Ce projet de doublement de l'A9 à Montpellier nous montre que notre région est bien reliée au reste du monde.

En plus de l'autoroute, il faut penser à la future ligne TGV qui reliera Barcelone au reste de l'Europe via Montpellier, Montpellier étant déjà reliée par le TGV au reste de l'Europe.

tgv-montpellier-perpignan-854193

L'aéroport de Montpellier est un aéroporrt international mais les vols longs courriers se font via le "hub" parisien de Roissy.

Aéroport Montpellier

Enfin le port de Sète permet une ouverture sur la Méditterranée.

Sete_harbourTout ce réseau de transport renforce Montpellier dans son rôle de Métropole régionale et permettre son extension vers les villes voisines (Lunel, Nimes ou Sete).

aires urbaines LR

 

La région Languedoc Roussillon: une collectivité territoriale qui finance de grands projets.

 

Une collectivité territoriale est un territoire où les citoyens élisent des représentants qui organisent des services et financent des constructions. C'est l'Etat qui définit les domaines dans lesquels les Collectivités territoriales interviennent financièrement, on parle de compétences des collectivités territoriales.

Les différentes collectivités territoriales sont la commune, l'Intercommunalité, le département et la région.

Chacune de ces collectivités territoriales vote chaque année un budget avec des recettes (issues de l'impôt) et des dépenses dans leurs domaines de compétence

Lorsque vos parents paient leurs impôts, ils alimentent plusieurs "caisses" qui sont gérées par différentes assemblées (élues par les citoyens) avec chacunes missions à accomplir:

 

Impôts

 

 

 

 

Exemple de compétences et de gestion financière avant l'ntrée de la réforme en janvier 2016

Education

circulation

Etat

 

Universités (avec de plus en plus d’autonomie)+professeurs

Routes nationales

 

Conseils Régionaux

 

Lycées

 

Trains régionaux

Conseils Généraux

 

Collèges

 

Routes départementales

Communauté de communes

 

Transports urbains

Communes

Ecoles

Routes communales

Regardez les grands panneaux qui annoncent les travaux, il y a toujours les logos des collectivités qui participent au financement.

 Voici une petite vidéo faite pour présenter les élections régionales 2015 qui vous aidera à comprendre les compétences de la région:

Dessine-moi l'éco : à quoi servent les régions ?

3- Un arrière pays rural mais étroitement lié au monde urbain.

L'arrière pays languedocien est souvent un espace récréatif pour les habitants des villes voisines, c'est même un lieu d'habitation pour des personnes qui travaillent dans la métropole régionale et qui profitent des infrastructures de transport qui se développent (l'A750 relie le Lodévois à Montpellier en moins d'une heure).

L'activité agricole y est dominé par la viticulture avec une production importante en caves coopératives mais qui voit se développer partout des caves particulières qui rejoignent le même esprit que 'les produits de la ferme" ou les "produits du terroir" que nous avons étudié précédemment (voir le tourisme vert en Poitou Charente).

Le Parc National des Cévennes offre un exemple de cette réunion de l'activité agricole et de l'activité touristique.

http://www.cevennes-parcnational.fr/

 Voici comment la Communauté des Communes du Pic Saint Loup présente son territoire dans l'arrière pays proche de Montpellier: on y retrouve l'idée de patrimoine naturel et bâti mais aussi de produits du terroir (ici le vin principalement).

Découvrir le Grand Pic Saint-Loup

 

Posté par histoiregeo34 à 09:28 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

La guerre d'Algérie et la décolonisation.

 

Infrarouge: La Guerre d'Algérie, la déchirure. 1954 - 1958. P1/2

Comme nous avons pu le constater, ce documentaire se concentre sur le problème algérien.

Mais pour le comprendre correctement, il nous faut le replacer dans son contexte historique, contexte qui est rapidement et sommairement évoqué avec la présentation de Pierre Mendes France.

Le Contexte.

Lorsqu'ont lieu les attentats de la toussaint 1954 en Algérie, de nombreux territoires colonisés par les Européens au 19ème siècle ont obtenu leur indépendance.

carte décolonisation

L'Inde a obtenu son indépendance en 1947après de longues et difficiles négociation avec la Grande Bretagne.

independance de l'Indepartition de l'Inde

 

Après une guerre de près de 10 ans face à la France, l'Indochine (le Laos, le Cambodge et le Vetnam) devient indépendante en juillet 1954 (quelques mois à peine avant les attentats d'Algérie) suite aux accords de Genève.

En Afrique, la Libye se déclare indépendante en décembre 1951.

En juillet 1954 à Carthage (Tunisie), Pierre Mendés France prononce un discours qui ouvre la négociation à l'indépendance de la Tunisie.

Il faut replacer les attentats de la "Toussaint rouge" dans ce contexte de décolonisation avec des nationalistes algériens (ceux qui veulent l'indépendance de l'Algérie) qui veulent faire connaitre leurs revendications.

 

L'Algérie c'est la France!

C'est la réponse du gouvernement français aux revendications du FLN (Front de Libération Nationale) qui revendique l'indépendance de l'Algérie. Il va mener une politique de répression bien montrée et expliquée dans ce documentaire.

Pourquoi?

Parce que l'Algérie est alors formée de 4 départements français (Alger, Oran, Constantine, Territoire du sud) au même titre que l'Hérault.

Parce que près d'1 million d'Européens (10% de la population d'Algérie) vivent en Algérie dont beaucoup depuis plusieurs générations (la colonisation de l'Algérie a commencé en 1830). On les appelle communément aujourd'hui les "Pieds noirs" ou "Français d'Algérie". Ces Européens représentent une force importante pour influencer la politique du gouvernement comme l'exemple de la venue à Alger de Guy Mollet (reçu à coup de tomates) le prouve.

De plus, on vient de découvrir les premiers gisements d'hydrocarbure dans le Sahara en 1954 (le pétrole proprement dit sera découvert en 1956) ce qui n'incite pas à négocier une indépendance.

Enfin, le FLN ne représente pas encore une force très importante. Il ne faut pas oublier que les nationalistes se divisent en deux tendances: le MNA (Mouvement National Algérien) de Messali Hadj et le FLN qui se traduit (comme le montre bien le documentaire) par des oppositions sanglantes entre nationalistes.

Infrarouge: La Guerre d'Algérie, la déchirure. 1958 - 1962. P2/2

Le retour de De Gaulle:
En mai 1958, la situation semble s'enliser: deux fois l'ONU est intervenue dans le conflit algérien, notamment lors de l'attaque en 1956 contre le canal de Suez.
Mais la condamnation par l'ONU du bombardement d'un village tunisien en février 1958 met le gouvernement français dans l'embarras. Aucun homme politique semble susceptible de régler un conflit qui s'enlise et qui jette sur la France un discredit international.
C'est dans ce contexte que certains gaullistes (partisans du général De Gaulle) pensent à son retour en "homme providentiel".
Le 1 juin 1958, l'Assemblée nationale accorde la confiance au gouvernement De Gaulle. Ce dernier a posé comme condition de rédiger une nouvelle constitution pour la France.
Les Français d'Algérie qui pensaient que les gouvernements précédents n'avaient d'autres intentions que de négocier l'indépendance de l'Algérie l'accueillent comme un héros. Pour eux, De Gaulle est l'assurance que l'Algérie restera française. C'est le sens de son discours à Alger "je vous ai compris".
Pourtant, 4 ans plus tard, les accords d'Evian sont signés le 18 mars 1962 et aboutissent à l'indépendance de l'Algérie.

Posté par histoiregeo34 à 09:56 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : ,

L'ONU (Organisation des Nations Unies)

 

ONU

 

Origines et débuts de l'ONU

 

1- Les Origines

Wilson en 1920 convainc les Européens de former une Société des nations pour éviter les conflits futurs.

Problème de la SDN est que les Américains qui sont à l'origine du projet n'adhèrent pas à cette SDN. Elle n'a pas de force armée capable d'intervenir rapidement et elle n'a pas de "conseil de sécurité".

Elle est incapable d'éviter le conflit mondial.

2- La Création

Elle fut créée en 1945 à l'initiative des 3 grands vainqueurs de la guerre (Roosevelt, Staline et Churchill).

 

yalta

51 Etats signent sa charte fondatrice à San Francisco le 25 juin 1945.

L'ONU est composée d'une Assemblée générale (où chaque Etat possède une voix pour les décisions) et surtout d'un Conseil de sécurité (11 Etats dont 5 ont un droit de veto) pour que les décisions puissent être prises rapidement.


3- Fonctionnement.

 Si l'Assemblée générale

assemblée génarale ONU

vote des recommandations aux Etats en matière de maitien de la paix, de développement économique ou de vie démocratique, le Conseil de Sécurité

Conseil de sécurité ONU

est responsable du maintien de la paix et de la sécurité internationale. Ses résolutions peuvent aller jusqu'à l'utilisation de la force pour faire respecter cette paix (ce fut le cas en 1950-1953 en Corée).

 

Cependant, les 5 membres permanents ont un droit de veto (annule une résolution) et les vetos américains ou soviétiques durant la guerre froide vont "paralyser" l'ONU, mis à part lorsque les deux Grands ont des intérêts communs (crise du canal de Suez en 1956).

 

Posté par histoiregeo34 à 08:55 - Commentaires [27] - Permalien [#]