La démocratie en France.

 

 

Comme pour tout sport, la vie politique d'un pays a besoin de règles. Ces règles fixées par les citoyens et acceptées par eux forment la Constitution d'un pays.

 

 

Une Constitution c’est un ensemble de règles, qui s’impose tant aux élus, qu’aux citoyens, et qui maintient la cohésion de la Nation lors de chaque changement de bord politique du gouvernement.

 

 

http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/videos/2011/decembre/affaire-n-2011-207-qpc.104028.html

 

La vie politique mais aussi toutes les lois du pays doivent respecter les règles de la Constitution.

Un groupe de personnes, le conseil constitutionnel, est chargé de vérifier la constitutionnalité des lois votées (vérifier si elles respectent bien la constitution) avant qu'elles puissent entrer en vigueur.

 

Présenté comme les Tables de la Lois, la Déclaration des droits de l'Homme est à la base de notre constitution.

 

 

Aujourd'hui, nous respectons la 5ème Constitution, on dit que nous sommes sous la 5ème République depuis 1958.

 

Article 2 de la constitution :

« La langue de la République est le français.
L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
L'hymne national est la Marseillaise.
La devise de la République est Liberté, Égalité, Fraternité.
Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. »
A quel type de régime politique correspond le principe énoncé dans l'article 2 de la constitution Française ?
Le régime politique correspondant à « gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple » est la démocratie.
Comment pourrait-on modifier ce principe de façon à le rendre plus proche de la réalité ?
On pourrait écrire « le gouvernement du peuple (tous ceux qui vivent en France), par les citoyens (ceux qui ont la nationalité française et qui sont majeurs) pour le peuple (car les lois s'appliquent à tous ceux qui vivent en France).



Article 3 de la constitution :

« La souveraineté nationale (le pouvoir) appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum.

Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s'en attribuer l'exercice. (...) »

Par quel mot pourrait-on remplacer « peuple » dans cet article ? On peut remplacer peuple par citoyen.
Dans quel cas la souveraineté nationale n'appartient qu'à « une section du peuple » ?
Lorsque tous les citoyens n'exercent pas leur droit de vote (et leur devoir moral de voter), alors le pouvoir (la souveraineté nationale) n'appartient qu'à une « section du peuple », c'est à dire ceux qui vont voter.
Pour que la démocratie fonctionne normalement, il faut que tous les citoyens exerce leur droit de vote.
Attention, voter ne prend pas 5 minutes : il faut s'être instruit, s'être informé, avoir réfléchi... Il faut donc avoir rempli toutes ses obligations morales.