mortalité infantile en France

Comment expliquer la baisse spectaculaire de la mortalité infantile au début des années 50 ?

 

 

1- Un champignon et ça va mieux!

Alexander_Fleming2

penicillium

 

 

 

 

 

 

 

De retour de vacances, le 3 septembre 1928 le chercheur écossais Alexander Fleming trouve des boites de pétri envahis par un chamoignon dans son laboratoire. Il constate que ce champignon a empêché le staphylocoque (un microbe responsable de nombreuses infections) de se développer.

C'est mieux en le voyant: http://www.youtube.com/watch?v=gfTIk4AFVZ8

 

2- Cultiver des champignons pour sauver des vies.

Fabrication PenicillineQui a écrit ce texte? Quand a-t-il été rédigé?

Qui intervient dans le lancement de la production de pénicilline?

Dès 1930, une équipe de biochimistes anglais dirigée par Howard Florey et Ernst Chain se lance dans la purification de la pénicilline avec l'aide de la fondation Rockfeller. La seconde guerre mondiale rend cette production stratégique et les firmes pharmaceutiques américaines mobilisent leurs compétences pour lancer une fabrication de masse. Dès 1943, l'armée américaine peut utiliser des ampoules de pénicilline. La France se lance à son tour dans la production de pénicilline au lendemain de la guerre.

http://www.youtube.com/watch?v=DHrLn5EdU7M

 

 

 

 

 

Après la guerre de nouveaux champignons sont découverts et produits à des fins médicales vont permettre la guérison de maladies infectieuses très graves comme la tuberculose.

les antibiotiques découverts

antibio pharmacie

 

 

3- Dans le champigon tout est bon?

Certes les maladies infectieuses se soignent beaucoup mieux, mais les antibiotiques posent aussi des problèmes comme la résistance de certaines bactéries lorsqu'on utilise des antibiotiques à mauvais escient et des problèmes de pollution dans les rivières par exemple.

http://www.rts.ch/emissions/abe/1100582-les-antibiotiques-font-de-la-resistance.html

 

4- Voyager dans le corps humain, un jeu d'enfant?

Durant le siècle dernier, la médecine a profité des progrès en biologie, chimie, physique ou génétique qui permettent de mieux comprendre le fonctionnement du corps humain.

echographie-3D

IRM cerveau

Le rayon X facilite les diagnostics (http://mariecurie.science.gouv.fr/chrono/chrono.htm ), la radiothérapie permet de traiter certains cancers et l’échographie permet de suivre dans de meilleures conditions les grossesses mais aussi certains traumatismes.

L'imagerie médicale (scintigraphie, IRM...) a fait des progrès extraordinaires durant les 50 dernières années avec le développement de la recherche (chimie, physique, électronique...). Elle permet de mieux détecter les pathologies et ainsi de mieux les soigner.

 

Aujourd'hui la robotisation se développe en chirurgie et permet des opérations à distance comme l'a montré l'opération Lindbergh.

 

 

espérance de vie dans le mondeDurant le 20ème siècle, les sociétés accèdent plus facilement aux soins grâce à l’effort dans le financement de la recherche développement, la fabrication industrielle des médicaments qui les moins couteux (en France la Sécurité Sociale mise en place en 1945 donne l'impression d'un accès gratuit aux soins), le développement des campagnes de vaccination (le BCG est mis au point en 1921 puis commercialisé en 1927).

Cet accès aux soins n’est cependant pas également répandu à la surface de la terre et les populations des pays les plus pauvres restent encore mal soignées.

 

 

 

 

 

 

Enfin, si les progrès de la médecine ont permis une augmentation importante de l’espérance de vie à la naissance, ils posent néanmoins de problèmes nouveaux : pollutions liées aux antibiotiques, réflexions sur la bioéthique ( http://www.terrafemina.com/societe/labo-didee/videos/1402-bioethique--ou-en-sommes-nous-.html ) par exemple.

 

La baisse de la mortalité infantile dans les années 50 en France est en grande partie due à l'utilisation des vaccins, des antibiotiques et aux progrès spectaculaires de l'imagerie médicale et de la chirurgie.