L'agriculture française est très productive dans de nombreux domaines:

 

Les espaces sont de plus en plus spécialisés dans une production comme pour les céréales dans le Beauce ou la viticulture dans notre région. Du coup, si à l'échelle du pays les paysages ruraux sont variés, il sont assez semblables dans une région. Ils sont même une marque de l'étendue d'une région.

beauce (Bassin Parisien)

Les espaces agricoles sont spécialisés, on parle de monoculture intensive.

espaces agricoles

La spécialisation des exploitations agricoles est due en grande partie à la nécéssité de produire de grandes quantités pour assurer l'approvisionnement d'une population nombreuse à un prix abordable. Cette augmentation de la production a été possible par un remembrement des terres (plusieurs petites exploitations sont regroupées en une seule) qui a permis de rentabiliser les machines nécéssaires aux travaux agricoles.

moisson_ble_ beauce

beauce_la_moisson

On a perfectionné les semences (mise en relation avec les centre de recherche agronomique comme Agropolis à Montpellier), mis au point des engrais, des pesticides qui assurent une certaine stabilité des récoltes, organisé un système de canaux qui assurent l'irrigation des grandes régions agricoles.

 

Aujourd'hui, on ne manque pas de nourriture car on complète nos approvisionnement à l'étranger (pensez aux légumes espagnols que nous mangeons et dont le transport en camions est une des raisons du fort trafic sur l'autoroute A9).

 

Conséquences de cette spécialisation des espaces agricoles: 

- les régions agricoles sont de moins en moins peuplées car il y a de moins en moins de travail

vendanges aujourd'hui

vendange

- on se pose de nobreuses questions sur l'impact environnemental de l'utilisation de pesticides et d'engrais dans le sol et par voie de conséquence sur l'organisme (non seulement la pollution de l'eau des nappes phréatiques mais ausi lorsqu'on mange ces produits).

- on craint aussi (même si c'est moins flagrant dans notre pays) un épuisement des réserves d'eau avec l'intensification de l'irrigation (les régions agricoles sont souvent les premières à subir des restrictions de consommation d'eau en période de sécheresse).

Une vidéo qui présente l'agriculture intensive et ses risques:

L'agriculture intensive - Il était une fois... la Terre

Simon, Mounia et nos deux acolytes Grumo et Teigneux vont rendre visite à l'exploitation agricole de l'oncle Teigneux. Celui-ci qui ressemble bien à son neveu leur exhibe d'abord sa belle 4x4, qui n'est pas la voiture de n'importe qui, ce qui donne bien le climat.

http://education.francetv.fr

 

Il existe aussi une crainte de voir se perdre complètement une agriculture "traditionnelle" en terme de semence de céréales ou de reproduction des animaux...

 

Le retour vers une agriculture raisonnée?

Il existe aujourd'hui un retour vers de la consommation de produits agricoles BIO et issus d'exploitations locales mais cela reste encore minime dans la production agricole totale (seulement 3% de la surface agricole en 2012 par exemple).

Pour les plus curieux: 

Les chiffres en images

Fin 2012, les surfaces cultivées en France selon le mode de production biologique couvrent 1 032 935 ha, ce qui correspond à 3,7 % de la SAU française. Les surfaces en conversion sont désormais de l'ordre de 180 000 ha, soit 17 % de la surface bio totale.

http://agriculture.gouv.fr