lepop

Présenter ce document:

Quel type de texte et qui l’a écrit?

C’est la Une d'un journal du 7 février 1934. C'est le journal de la SFIO (l’ancien nom du Parti Socialiste), « Le Populaire ».

Que raconte-t-il ?

Il parle d’une tentative de renversement par la force de la république et du régime parlementaire qui a eu lieu la veille. Le titre donne une interprétation d'un événement qui s'est déroulé la veille.

A qui s’adresse ce texte ?

Tout le monde peut lire cet article mais c’est un journal surtout lu par les socialistes.

 

 

Contexte historique en relation avec le texte :

1934, c’est quelques mois à peine après la disparition de la démocratie en Allemagne après la politique nazie.

C'est pour la france une période de crise économique avec un chômage massif (comme en Allemagne), et d'une certaine méfiance envers les hommes politiques (un scandale politico financier vient de secouer le pays: l'affaire stavisky).

Dans ce contexte, des associations d'extrême droite: les Ligues (ce sont des groupes comme l'Action Française qui sont pour le retour de la monarchie et dont certaines sont proches des idées fascistes) manifestent durant le mois de janvier et appellent à une grande manifestation en fin de journée, le 6 février 1934 aux abords de l'Assemblée nationale avec un slogan: "A bas les voleurs!";

Cette manifestation se termine en affrontement avec les forces de l'ordre aux abords de l'Assemblée.

http://www.youtube.com/watch?v=L9B6PEDkC1Q

Ce sont ces débordements (qui font des morts) qui laissent à penser aux journalistes du journal qu'il s'est agit d'une tentativve de coup d'Etat.

Pour l'Action Française, l'analyse de la manifestation du 6 février est toute autre:

action

 

Face à la crainte que notre pays ne tombe aux mains de fascistes (comme c'est le cas en Italie et en Allemagne), les partis de gauche et la CGT décident d'unir leurs forces en vue des élections législatives de 1936. Ils forment une alliance politique: le Front Populaire (il ne faut pas oublier que c'est la désunion des partis démocratiques qui a permis l'accession des nazis au pouvoir en Allemagne).

http://www.dailymotion.com/video/xfvjw_1934-1936-le-front-populaire_news#.UZCP70rDtak

 

Le programme du Front Populaire est assez vague pour que le plus grand nombre des électuers s'y retrouve:

Front populaireAu lendemain des élections, le journal du Parti Communiste célèbre la victoire du Front Populaire

L'Humanité 36et les leaders de chacune des composante de l'union célèbrent cette victoire.

Victoire du FP

 

Pourtant, Léon Blum qui devient Président du Conseil (Premier Ministre) ne dispose en réalité que d'une majarité relative à l'Assemblée:

Front_populaire-chambre_des_députés

Problème : après la victoire du Front Populaire les ouvriers se mettent spontanément en grève et occupent leurs usines.

greve 26

Comment leur faire reprendre le travail ?

Léon Blum convoque à Matignon des représentants des patrons et des ouvriers (principalement les dirigeants de la Confédération Générale du Travail).

Dans la nuit du 6 au 7 juin 1936, les patrons qui craignent une révolution communiste accordent des augmentations très importantes de salaire (7 à 15%), réduisent la durée hebdomadaire du travail à 40H, reconnaissent les syndicats au sein de leurs entreprises. Ce sont les accords Matignon.

http://www.ina.fr/video/I04321447

Les ouvriers reprennent le travail à la demande du Parti Communiste.

Dans le même mois, le parlement vote la mise en place des 15 jours de congés payés.

 

Résultats :

-      Les augmentations de salaire sont annulées par l’augmentation des prix (inflation).

-      Les « week-end » et les congés payés vont modifier les habitudes des Français : on part en week-end en périphérie des villes, on peut passer quelques jours d’été à la mer.

 

Problèmes : En Espagne, l’armée renverse le « Frente Popular » avec le soutien d’Hitler. Léon Blum refuse d’aider officiellement les républicains espagnols. Les communistes refusent alors de soutenir Blum au parlement et ce dernier doit démissionner.