1. Apparition de mouvements indépendantistes :

Des intellectuels formés dans les métropoles rentrent avec la volonté de faire respecter les droits de l'homme pour leur peuple : Gandhi (avocat formé à Londres) en Inde ou Hô Chi Minh (qui a fait ses études à Paris) au Vietnam.

 

nehru et gandhi

 

Ho chi minh

 

Cette volonté est favorisée après la Seconde guerre mondiale par :

  • Les nations européennes sont affaiblies par la 2nde guerre et par la libération des camps d’extermination.

  • La Charte de l’ONU dont elles sont signataires proclame « le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes ».

  • Les USA et l’URSS soutiennent les mouvements indépendantistes pour affaiblir les Européens.

 

 

A- La décolonisation de l’Asie (1945 à 1954)

 carte décolonisation

  1. L’indépendance par la négociation : le cas de l’Inde

L’indépendance de l’Inde est réclamée par Gandhi, un jeune avocat indien formé en Grande Bretagne. Dans les années 30, avec Nehru son compagnon il lutte avec le Parti du Congrès pour l’indépendance de l’Inde par la désobéissance civile et la non violence. Son mouvement est populaire dans le monde mais il est miné par des tensions entre Hindous et musulmans.

En 1947, lord Mountbatten est chargé de négocier l’indépendance de l’Inde qui est partagée entre l’Union Indienne et le Pakistan musulman. Cette partition se traduit par d’importants mouvements de population.

 https://www.youtube.com/watch?v=VSPhxGBgLvw

 

  1. La décolonisation par la guerre : le cas de l’Indochine

En Indochine, la France refuse l’indépendance du Vietnam proclamé par le communiste Ho Chi Minh dès 1945. Elle mène une guerre jusqu’en 1954 pour conserver sa souveraineté. Après la défaite française à Dien Bien Phu, les accords de Genève donnent l’indépendance aux Etats indochinois : Vietnam, Cambodge, Laos.

 http://www.ina.fr/video/I00019517

 

B- La décolonisation de l’Afrique (1954 à 1965)

  1. La décolonisation par la guerre : le cas de l’Algérie (1954 à 1962)

A la toussaint 1954, lorsque des attentats indépendantistes éclatent en Algérie, 1 million d’Européens vivent dans cette colonie. Pour le gouvernement français, l’Algérie c’est la France et l’armée est envoyée pour maintenir l’ordre contesté par le FLN mais pas de solution possible sans l’accord des pieds noirs (Européens d’Algérie).

Le 13 mai 1958 les pieds noirs prennent d’assaut le gouvernement général ce qui entraîne un retour du général De Gaulle au pouvoir en France. Après des hésitations il ouvre des négociations avec les dirigeants du FLN comme Ben Bellah. Les accords d’Evian de mars 1962 accordent à l’Algérie l’indépendance.

 

  1. La décolonisation du Maghreb et de l’Afrique noire après négociations.

La décolonisation est négociée entre les métropoles et les pays d’Afrique noire pour aboutir en 1960 à l’indépendance des pays d’Afrique noire française.